La France accroit le dispositif des impatriés

François Hollande : ses nouveaux amis, les traders de la City
Thomas Le Bars
4 octobre 2016

Le projet de Loi de Finances 2017* prévoit une amélioration du régime des impatriés. Ce régime a pour objectif d’accorder un avantage fiscal aux salariés français ou étrangers qui n’ont pas résidé fiscalement en France durant les 5 dernières années.  

Avec ce régime, durant les 5 ans suivant le retour ou l’installation en France, les impatriés sont exonérés d’impôts (à hauteur de 50%) des revenus de certains placements à l’étranger mais également sur une partie de leur salaire. Cet aspect positif est expliqué par Marion Chapel-Massot, directeur du pôle Gestion privée chez Equance : "Cette prime représente en général entre 30 et 40% de la rémunération totale". Le projet prévoit d’allonger la durée de ces avantages à 8 ans. Ainsi, l’Etat veut profiter notamment du Brexit pour attirer les salariés en particulier ceux de la finance. Ce dispositif attractif  favorise les entreprises basées à l’étranger, qui possèdent des locaux en France. Il serait avantageux pour leurs salariés de revenir travailler en France.

Pour en savoir plus vous pouvez nous contacter par email : contact@equance.com ou consulter notre page des représentations pour être mis en contact avec le consultant le plus proche de chez vous : "Nos représentations".

**Lire aussi nos articles sur ce Blog sur le projet de Loi de finances 2017 :

- 14/11/2016 : Le projet de loi de finances pour 2017 en bref ce qui change...

- 12/09/2016 : Retenue à la source de l'Impôt sur le Revenu : Mode d'emploi

Commenter l'article

Les commentaires publiés sur ce blog sont modérés selon la Charte de publication.
Pour toute question veuillez contacter la Rédaction.