Point sur les Marchés Financiers au 03/11/2015

La note sur les marchés de notre service de Gestion

Suite à la chute boursière enregistrée cet été, la question d’un changement de phase sur les marchés financiers est forcément venue à l’esprit des gérants et des économistes. En effet, les questions autour du ralentissement chinois, les hésitations de la Fed à relever son taux directeur face à des signaux contradictoires, la récession en Russie, au Brésil et la crise dans de nombreux pays émergents ont entretenu un vif regain de volatilité sur les marchés actions. Malgré le soutien des banques centrales contribuant au fort rebond du mois d’Octobre, ces interrogations entretiennent toujours deux discours opposés dans la sphère financière.

Certaines sociétés de gestion estiment que les craintes liées à la Chine et au cycle mondial sont exagérées. Parmi ces sociétés se trouvent notamment JP Morgan (qui pense que les difficultés ne sont pas mondiales), Fidelity (qui affiche sa confiance sur les capacités de la Chine à résister face aux difficultés), ou encore Amplegest (qui affiche sa « vision optimiste sur la macroéconomie »). Surtout, Swiss Life AM explique que les difficultés chinoises se traduisent finalement par une fuite de capitaux hors de Chine, réinvestis sur les marchés européens et américains qui en bénéficient d’autant. D’où l’idée qu’aucun cycle baissier ne serait enclenché sur ces marchés « matures ». Enfin, plusieurs sociétés de gestion s’interrogent, sans optimisme ni pessimisme : tel est par exemple le cas d’OFI AM (qui rejette l’aspect « systémique » des difficultés chinoises, mais conserve une vision prudente), ou encore Pictet AM qui reste, assez prudent dans le contexte actuel.


Le débat reste donc totalement ouvert sur la question du cycle que traversent actuellement les marchés boursiers. La forte divergence des points de vue entre les grands investisseurs explique indirectement la forte volatilité des marchés, accentuée par l’interprétation parfois incertaine des indicateurs économiques publiés, et la nervosité des intervenants.

Dans un tel contexte, le Mandat d’Arbitrage peut être une réponse adaptée à ce nouveau contexte. Il permet de bénéficier d’une gestion active et dans les meilleurs délais de vos placements dans le mandat. Dans le respect de l’orientation de gestion que vous choisissez avec l’aide de nos équipes, nous effectuons des arbitrages vous permettant ainsi de diversifier vos investissements en recherchant les meilleures opportunités de croissance. Nos rapports de gestion vous fournissent régulièrement toute l’information nécessaire pour suivre et comprendre la gestion réalisée.

Pour en savoir plus sur le Mandat d'Arbitrage, vous pouvez consulter notre article : Les Mandats d'arbitrage Equance : un service sur mesure

Pour en savoir plus, votre consultant est à votre disposition pour vous orienter dans vos choix, vous pouvez également nous contacter par email : contact@equance.com ou consulter notre carte des représentations pour être mis en contact avec le consultant le plus proche de chez vous : "Nos représentations".

Commenter l'article

Les commentaires publiés sur ce blog sont modérés selon la Charte de publication.
Pour toute question veuillez contacter la Rédaction.