Expatriés à Shanghai : optimiser ses revenus et préparer sa retraite

Shanghai, mégapole cosmopolite, symbole de la libéralisation de l'économie chinoise, est une destination fortement appréciée des professionnels et des chefs d’entreprises mais aussi de la jeunesse française à la recherche d’une carrière ou d’horizons nouveaux au sortir de leurs études. Cette population d’expatriés hétéroclites présente, de fait, des problématiques patrimoniales différentes. Le point avec Anne Lapierre-Ribes* et Didier Böhm*, consultants Equance à Shanghai.  

Avec plus de 25 000 expatriés, Shanghai attire les Français de tous horizons. La jeunesse française y voit un tremplin pour leur carrière : faible chômage, souplesse du travail, salaire élevé, en particulier pour les profils informatiques très recherchés issus de la FrenchTech. Pour les multinationales, Shanghai fait figure de plaque tournante géographique pour accéder aux différents pays de la zone Asie-Pacifique - notamment l’Indonésie, le Japon, la Corée et à l’Australie. C’est pourquoi la ville est le siège de nombreuses entreprises françaises implantées en Asie. 

Présent depuis 10 années à Shanghai, Equance société de Conseil en Gestion Privée Internationale accompagne cette population d’expatriés dans la gestion et la rentabilité de leur patrimoine. 

 

Construire sa retraite et celle de son conjoint

Concernant la retraite, les entreprises asiatiques permettent aux expatriés soit de cotiser sur place et de faire valoir leurs droits pour le régime de base en France, soit de percevoir cette cotisation sous forme de liquidités disponibles immédiatement. Beaucoup de jeunes expatriés, pessimistes à propos de leur future retraite française, choisissent cette seconde option, préférant investir leurs fonds propres et préparer eux-mêmes leur retraite. D’où la nécessité pour eux de se construire un patrimoine dès leur arrivée à Shanghai.

Les expatriés en couple rencontrent une autre problématique : celle de devoir protéger leur conjoint si celui-ci arrête de travailler le temps de l’expatriation. Ils sont à la recherche d’un investissement régulier, sur le long terme qui garantisse la constitution d’une retraite complémentaire pour leur conjoint en cas de séparation ou de décès.

Deux solutions sont en général très prisées pour ces profils en quête d’une retraite confortable pour eux ou leurs conjoints : les SCPI, qui offrent, cette année encore, de très bons rendements et l’assurance-vie, privilégiée par les profils plus prudents. 

 

Réduire son assiette fiscale

Les salaires de certains professionnels et chefs d’entreprise de multinationales peuvent être très élevés à Shanghai d’où la volonté de ces derniers de réduire leur ISF. Ceux qui prévoient de revenir en France privilégient l’ouverture de contrats d’assurance-vie au Luxembourg. Ce placement permet aux souscripteurs, après cinq années d’expatriation, de bénéficier, dès leur retour en France et pendant 5 ans, d’une exonération sur l’ISF sur leur patrimoine situé à l’étranger. Certains choisissent également d’investir dans la location meublée non professionnelle (LMNP) soit en direct soit par le biais de fonds dédiés, pour son impact sur l’impôt sur le revenu.  

Cela sans présumer de ce que seront les nouvelles dispositions de la Loi de Finance pour 2018 (qui devraient être diffusées fin 2017).

Pour en savoir plus ou être mis en relation avec nos consultants à Shanghai, vous pouvez nous contacter par email : contact@equance.com ou consulter notre carte des représentations pour être mis en contact avec le consultant le plus proche de chez vous : "Nos représentations".

 

 

*Présentation de nos consultants à Shanghai :

Anne Ribes - Consultant Equance Gestion Privée Internationale à Shanghai

Anne Lapierre-Ribes

Consultant Equance à Shanghai

Anne Lapierre-Ribes est membre de French Founders à Shanghai depuis novembre 2015 et consultante d’Equance pour la Chine, à Shanghai depuis juillet 2015. Elle est, par ailleurs, Présidente de Shanghai Accueil (anciennement appelé Cercle Francophone de Shanghai) et membre de la FIAFE. Auparavant, Anne Lapierre-Ribes a été Présidente de Delhi Accueil (accueil et intégration des arrivants francophones) à Delhi, en Inde (2011 – 2014) et vice-présidente et secrétaire de Curitiba Accueil au Brésil (2009 - 2010). Elle a été Professeur des écoles de 1998 à 2008.

Anne Lapierre-Ribes est diplômée de l’Ecole spéciale des Travaux publics, du Bâtiment et de l'Industrie de Paris.

 

Didier Böhm - Consultant Equance Gestion Privée Internationale à Shanghai et Hangzhou

Didier Böhm

Consultant Equance à Shanghai et Hangzhou

Diplômé de L'IEA - Gestion de Patrimoine, basé en France, Didier Böhm représente Equance à Shanghai et Hangzhou depuis 2007. Il propose ses services de Conseil en Gestion de Patrimoine destinés aux Français de Chine, à ceux qui souhaitent partir s'y installer mais aussi à ceux qui la quittent après une affectation. Spécialisé sur l'Immobilier dans l'Hexagone il effectue de nombreux séjours sur place et propose un suivi complet de dossier (statut, programmes, visites, photos, notaire...).

Commenter l'article

Les commentaires publiés sur ce blog sont modérés selon la Charte de publication.
Pour toute question veuillez contacter la Rédaction.